La e-santé en ESSMS au cœur des nouvelles fonctionnalités du DUI DirIgami Usager

Avec la prise en compte du soin et de la e-santé, le DUI de Dir IPS répond au dossier de spécifications pour personnes âgées, en situation de handicap ou à domicile (DSR-MS1-DUI PA/PH/DOM), comme aux spécifications de la protection de l’enfance (DSR-MS2-DUI PDE).

La solution DirIgami Usager évolue avec la réglementation, les spécifications de l’État et les demandes des clients, selon un processus itératif.

Développé en collaboration avec la société GePI Conseil, le dossier de l’usager informatisé (DUI) de Dir IPS intègre des contextes d’usages, ou fonctions, qui en font un outil polyvalent, à la fois simple et complet, répondant aux demandes de nombre d’établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS).

Les dernières évolutions du logiciel prennent plus spécifiquement en compte la e-santé, terme qui selon la Haute Autorité de Santé (HAS) « recouvre un vaste domaine d’applications des technologies de l’information et de la télécommunication au service de la santé ».

Du dossier administratif aux fonctionnalités de la e-santé, dans le respect du RGPD

Dès la conception de ses premières fonctions d’usage — un dossier administratif de l’usager avec gestion documentaire (GED)DirIgami Usager a intégré les contraintes réglementaires du RGPD (Règlement général pour la protection des données), selon le principe du privacy by design.

La solution s’est ensuite enrichie pour prendre en charge les usagers dans le respect de leurs droits fondamentaux (projets personnalisés et agenda, notamment) et faciliter le travail des professionnels (écrits collaboratifs, cahier de liaison, entretiens individuels, réunions de synthèse ou autres, messagerie interne, mesures ou notifications). Le logiciel répondait alors plus particulièrement aux besoins des ESSMS de la protection de l’enfance et Dir IPS s’engage depuis à satisfaire au dossier de spécifications de référencement correspondant (DSR-MS2-DUI PDE).

Dir IPS s’est aussi rapidement préoccupé des prérogatives de la e-santé. Les objectifs de la e-santé sont d’améliorer l’accès aux soins et aux ressources pour tous, afin que se mettent en place, en autonomie, des parcours de soin sans rupture. Ainsi, DirIgami Usager est aujourd’hui un outil d’accompagnement des usagers des ESSMS prenant en charge les personnes âgées, celles en situation de handicap ainsi que les soins à domicile. Il répond ainsi au DSR-MS1-DUI PA/PH/DOM.

Principaux contextes d’usage / fonctions de DirIgami Usager

  • V1 : Dossier administratif compatible RGPD — Gestion électronique documentaire
  • V2 : Accompagnement de l’usager — Agenda — Statistiques
  • V3 : Écrits professionnels — Évaluation — Projets personnalisés
  • V4 : Écrits collaboratifs, communication (cahier de liaison, entretiens individuels et de synthèse, messagerie interne, etc.)
  • V5 : Amélioration de l’agenda — E-santé (HDS)
  • V6 : Amélioration de la facturation — E-santé (CPS, e-CPS) — Interopérabilité (Projectathon), interfaces complémentaires
  • V7 et 7.1 : Workflows, validation — E-santé (INSi, MSSanté, annuaire de santé) — Dossiers de soin, dossier médical avec dossier et fiches de liaison d’urgence (DLU, FLU), dossier paramédical

La e-santé et le soin au cœur des dernières évolutions de DirIgami Usager

Dir IPS est signataire, avec le ministère des Solidarités et de la Santé, de la charte Engagé pour la e-santé, dans laquelle l’éditeur s’engage entre autres à :

  • « développer des systèmes d’information, services et outils numériques conformes aux référentiels socles (éthique, sécurité, interopérabilité) et services socles (DMP, Messagerie sécurisée, e-prescription…) » ;
  • « accompagner les clients dans le respect des principes d’éthique, de sécurité et de protection des données personnelles. »

Lorsque vous choisissez le mode de diffusion sous licence hébergée ou SaaS pour déployer la suite DirIgami, vous avez l’assurance que vos données sont prises en charge en France, par un hébergeur certifié HDS (hébergement des données de santé).

Les fonctionnalités de DirIgami Usager sont développées pour répondre aux programmes ESMS numérique et SONS de financement des DUI du médico-social. Les fonctions d’usage liées au soin de l’usager sont opérationnelles (gestion des dossiers de soin, médical et paramédical ainsi que des outils de rééducation et d’aide à l’accompagnement). DirIgami s’interface simplement et efficacement avec des logiciels complémentaires pour gérer le circuit du médicament ou la e-prescription (une des prochaines fonctions de DirIgami Usager).

Ma santé 2022 et la charte de la e-santé préconisent une logique d’échanges et de mutualisation dans le système de santé, pour les usagers et les professionnels. En participant à des projectathons CI-SIS (Cadre d’interopérabilité des systèmes d’information de santé), Dir IPS s’assure de l’interopérabilité de son dossier informatisé de l’usager. Notamment, lors du dernier en date (mars 2022), l’éditeur a testé l’interopérabilité du cahier de liaison de DirIgami Usager.

DirIgami Usager respecte ou est interopérable avec nombre de référentiels socles et services socles en déploiement au niveau national. Les mécanismes de connexion et d’authentification sont conformes à la Politique générale de sécurité des systèmes d’information en santé (PGSSI-S). La solution est raccordée à Pro Santé Connect. Les professionnels peuvent s’identifier avec leur CPS (Carte de professionnel de santé) ou e-CPS (CPS dématérialisée), et se raccorder au téléservice INSi (Identifiant national de santé intégré). Ils peuvent réceptionner et envoyer des messages dans l’espace de confiance de santé de l’Agence numérique en santé (ANS) grâce à une interconnexion sécurisée à la Messagerie sécurisée en santé (MSSanté). Enfin, la compatibilité de DirIgami Usager avec le Dossier médical partagé (DMP) est en cours d’homologation par le CNDA (Centre national de dépôt et d’agrément).

Des fonctions de gestion des usagers, et aussi des fonctions support, du pilotage…

Si l’on se réfère à la cartographie fonctionnelle de l’ANAP (Agence nationale de la performance sanitaire et médico-sociale) pour les DUI des ESMS, en plus des interconnexions au bouquet de services et aux référentiels socles que nous venons de décrire, DirIgami Usager « coche » actuellement pratiquement toutes les fonctions production/métier de la gestion du parcours des usagers des ESMS, à l’exception de la gestion du médicament qu’un logiciel complémentaire peut assurer. Ainsi Dirigami Usager permet l’admission de l’usager, la gestion administrative, le soin de l’usager, l’accompagnement de l’usager, la coordination des acteurs internes et externes, ainsi que la gestion de la relation usager.

Au niveau des fonctions support, DirIgami Usager permet la gestion de l’activité, de la communication et des données personnelles. Il est nativement interfaçable, pour la gestion financière, avec Gestionnaire, notre solution de contrôle de gestion pour EPRD, comptes administratifs, CPOM, et avec DirIgami Facturation, notre logiciel de facturation des usagers, ainsi que, pour la gestion de la qualité, avec MS Qualité de GePI Conseil. La gestion RH est en cours de développement avec le planning des salariés.

DirIgami Usager permet également d’assurer le pilotage. De plus, il intègre différents référentiels : les grilles AGGIR (Autonomie gérontologie groupe isoressources), le GEVA (Guide d’évaluation des besoins de compensation des personnes handicapées), le GEVASCO (Guide d’évaluation scolaire), etc., pour l’évaluation ; les nomenclatures Serafin-PH des besoins et des prestations. L’accès aux bases de données des médicaments est en cours. Au niveau de la mobilité il est consultable sur téléphone portable et responsive.

Vous n’avez besoin que de certaines fonctionnalités ? Une des particularités de DirIgami Usager est d’être facilement personnalisable, de façon évolutive et réversible, ce qui le rend adaptable à vos besoins.

Vous souhaitez avoir des renseignements sur notre progiciel DirIgami Usager ? Planifier une démo ? Contactez-nous.

Vous voulez être tenu au courant de nos actualités et des évolutions réglementaires concernant la gestion des établissements sanitaires, sociaux ou médico-sociaux ? Inscrivez-vous à notre newsletter.

Par Dir IPS, le 22 juin 2022

Pin It on Pinterest

Share This
Contact