EPRD – CPOM – Médico-social

« Grâce à Dir IPS, nous donnons des gages de conformité et de transparence budgétaires à nos financeurs. »

Jean-Maxime Robin, directeur financier – Adapei de l’Ain.

L’Association départementale des amis et parents d’enfants inadaptés de l’Ain (Adapei de l’Ain) a été fondée en 1961 avec pour mission de venir en aide aux personnes en situation de handicap mental. L’association compte aujourd’hui 56 établissements et services et accueille environ 1 900 personnes handicapées mentales. Avec 1 400 collaborateurs et un budget de fonctionnement de 80 millions d’euros octroyé par les financeurs (l’ARS et le conseil départemental), les enjeux comptables rythment le quotidien de l’association et conditionnent surtout sa pérennité.

La direction financière de l’Adapei de l’Ain a donc tout récemment décidé d’adopter des outils professionnels, dédiés aux ESMS, pour consolider et simplifier la gestion budgétaire. Elle revient sur le choix du partenaire Dir IPS et de sa solution de gestion budgétaire, Gestionnaire.

Collaborateurs

ESMS

Accompagnement

1 900 personnes en situation de handicap mental accompagnées.

Budget

80 millions d’euros de budget de fonctionnement.

LE POINT DE VUE de l’Adapei de l’Ain sur Gestionnaire, le logiciel de gestion budgétaire de Dir IPS.

OBJECTIFS de l’ADAPEI 01

  • Professionnaliser la gestion budgétaire en remplaçant le tableur Excel.
  • Améliorer la relation avec les financeurs et répondre à leurs exigences.
  • Libérer du temps pour des tâches à valeur ajoutée.

BÉNÉFICES de GESTIONNAIRE

  • Un SI financier pertinent et moderne, conforme à la réglementation.
  • Un logiciel sérieux et de qualité pour réaliser les CPOM, EPRD et ERRD.
  • Un partenaire de choix, reconnu dans le secteur médico-social.
Témoignage de l’Adapei 01 sur Gestionnaire.

Un besoin : structurer le SI financier pour répondre aux exigences des financeurs

« J’ai intégré l’Adapei de l’Ain en tant que directeur financier dans le cadre d’un projet de restructuration de la fonction finance (organisation, processus, système d’information financier, etc.). J’ai immédiatement constaté un manque d’outils dédiés à la gestion financière de l’association. Concrètement, nous ne disposions que du tableur Excel pour assurer la gestion budgétaire. Cet outil n’était pas des plus ergonomiques étant donné le volume de données à saisir : nous gérons 56 structures sociales et médico-sociales regroupant 1 400 collaborateurs et près de 1 900 personnes en situation de handicap mental.

« En parallèle, le secteur médico-social a subi d’importants changements réglementaires au cours des dernières années, notamment du côté des financeurs. Ceux-ci ont en effet durci leurs attentes quant à la gestion budgétaire des associations, ce qui a engendré la mise en place des contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens (CPOM) et des états des prévisions de recettes et de dépenses (EPRD) en 2017. Ces cadres réglementaires ont modifié l’organisation des associations : celles-ci fonctionnent désormais sensiblement comme des entreprises (dégagement d’excédents pour assurer la pérennité de l’activité, par exemple).

« Dans les métiers de la finance du secteur associatif médico-social, nous n’étions pas forcément armés face à ces changements : ni dans l’approche, ni en termes d’outils. »

Un outil ergonomique pour réaliser les CPOM, EPRD et ERRD

« En renforçant leurs attentes, les financeurs ont imposé de nouveaux cadres réglementaires, qui ne peuvent décemment pas être respectés avec un simple tableur Excel (CPOM, EPRD, ERRD). J’ai donc commencé à chercher les outils nécessaires à l’association pour restructurer son système d’information (SI) financier, avec pour objectif principal l’amélioration de la relation avec les financeurs. C’est ainsi que j’ai connu l’éditeur de logiciels Dir IPS.

« Lors d’une démonstration, j’ai pu constater que leur solution Gestionnaire était performante pour éditer les cadres réglementaires liés aux budgets, mais également pour créer des projections budgétaires consolidées à 3 et 5 ans pour les financeurs. Aucun autre prestataire sur le marché ne propose un logiciel aussi pertinent, moderne et mis à jour régulièrement pour gérer les ESMS.

« Ce que nous avons également apprécié, c’est le fait que le logiciel puisse s’interfacer avec nos composants RH. L’intégration de notre convention collective à la solution est primordial pour piloter notre masse salariale. Gestionnaire se connecte également avec nos outils de comptabilité, ce qui fait de lui un logiciel complet qui répond à tous les prérequis du secteur médico-social. »

Le choix de Dir IPS pour sa relation de proximité avec les financeurs

« L’éditeur de logiciels Dir IPS entretient de fortes relations avec les financeurs. Ses équipes intègrent ainsi toutes les évolutions réglementaires avec beaucoup de réactivité. Dir IPS parvient à faire évoluer ses solutions en accord avec les nouvelles obligations de façon proactive. Ceci facilite notre quotidien et nous garantit de respecter les exigences du secteur. Les mises à jour réglementaires et la télétransmission sont des atouts indéniables des solutions Dir IPS permettant que l’association reste en phase avec les attentes des financeurs.

« Les équipes de l’Adapei de l’Ain peuvent donc se concentrer sur des tâches à valeur ajoutée, plutôt que de remplir des tableurs Excel.

« Dir IPS est un partenaire de choix pour les ESMS qui cherchent des logiciels répondant aux contraintes budgétaires et réglementaires. D’ailleurs, plusieurs Adapei lui font confiance : cela crée une dynamique rassurante et encourageante. »

– – – Jean-Maxime Robin, directeur financier, Adapei de l’Ain, juin 2020.

Pin It on Pinterest

Share This
Contact